L’aide pédagogique individuel au cœur de la réussite

par KARINE SAWYER |

L’aide pédagogique individuel, mieux connu sous le nom d’API, joue un rôle essentiel dans le cheminement scolaire et la réussite des étudiants. 

Personne de référence pour l’étudiant, l’aide pédagogique accompagne celui-ci tout au long de son parcours collégial de l’admission jusqu’à la diplomation.  L’équipe des aides pédagogiques, composée de Stéphane Ross, de Chantal Shank et de Karine Sawyer, œuvre au Carrefour du registrariat et du soutien aux études  (local 1001). Elle accompagne les 2300 étudiants de la formation ordinaire. 

De l’accompagnement à la responsabilisation

Si le milieu collégial offre aux étudiants une nouvelle aventure, pour certains, il est source de questionnement, de stress et d’inquiétudes. L’API est là pour accompagner, rassurer, informer et guider l’étudiant dans son cheminement scolaire afin qu’il puisse faire ses propres choix pour son avenir. L’API le soutient également dans sa prise en charge de sa réussite.

Chaque étudiant arrive au cégep avec une expérience et un bagage scolaire différents. L’aide pédagogique tente de l’amener à se dépasser et à repousser ses limites. L’API crée et met en place divers outils destinés aux étudiants pour faciliter leur organisation et leur réussite scolaire. Certains outils sont disponibles sur le portail. D’autres prennent la forme d’ateliers que les aides pédagogiques peuvent dispenser en classe à la demande des enseignants. Actuellement, neuf ateliers ont été créés sur divers thèmes tels que la gestion du temps, la lecture efficace, la prise de notes, la préparation aux examens, la procrastination, la motivation, le plagiat, la gestion du stress, la cote R. D’autres outils et ateliers peuvent être créés selon la demande et les besoins des programmes.

Concertation

La concertation est une partie essentielle du travail des API. Que ce soit avec les enseignants, les professionnels des services adaptés ou des affaires étudiantes, l’échange d’informations à propos des étudiants et la collaboration de chacun permettent à l’aide pédagogique d’intervenir efficacement selon la situation vécue par l’étudiant. L’aide pédagogique intervient régulièrement auprès des étudiants concernant d’autres motifs que les difficultés d’apprentissage, dont la charge de l’emploi rémunéré, les problèmes personnels et familiaux, les ennuis de santé et les problèmes financiers. Il identifie les difficultés pour mieux référer l’étudiant aux ressources d’aide. Ces motifs, qu’ils soient scolaires ou non, ont un impact certain et direct sur les études.

Il y a donc un travail important de collaboration qui se fait par tous les acteurs qui sont en relation avec l’étudiant. Les enseignants sont en contact quotidien avec les étudiants. Ils sont souvent les premiers à dépister les comportements de ces derniers et, quelquefois, ils deviennent des confidents pour eux. Il est essentiel que les API et les enseignant puissent échanger de l’information à leur sujet, tout en respectant la confidentialité évidemment, afin de déterminer les meilleures solutions pour eux.

Plusieurs étudiants sont incertains du choix de leur programme ou se questionnent quant à leur programme d’études. Plusieurs d’entre eux font une demande de changement de programme. À l’automne 2016, ce sont 396 demandes de changement de programme qui ont été traitées par le Carrefour du registrariat et du soutien aux études. Cela représente 17 % de l’ensemble de la population étudiante.  Les étudiants consultent leur aide pédagogique pour avoir davantage d’information sur le contenu du programme ainsi que sur les possibilités de formation et d’emploi à la suite de l’obtention du diplôme. Dans le cas des plus indécis, l’aide pédagogique réfère l’étudiant à la conseillère d’orientation.

Grâce à ses connaissances détaillées des programmes d’études, l’API est en mesure de conseiller l’étudiant en ce qui concerne les solutions possibles. La concertation avec les départements et les conseillers pédagogiques prend donc tout son sens, en particulier lors des rencontres de comités de programme. 

Réussite

Le suivi de la réussite de chacun des étudiants est la composante principale du travail d’un API. À l’aide du module Omnivox « Suivi de la réussite », qui se trouve dans Léa, l’API est en mesure de suivre l’évolution des résultats ainsi que des remarques et absences entrés dans le système par les enseignants. Cet outil essentiel au travail de l’API lui permet de travailler en prévention, c’est-à-dire de dépister rapidement les étudiants en difficulté et de mettre en place avec eux des mesures  d’aide pour leur permettre de compléter leur session avec succès. Certes, l’API joue un rôle essentiel dans la réussite de l’étudiant, mais il ne faut pas perdre de vue que le premier responsable de sa réussite, c’est l’étudiant. Les pistes d’actions proposées par l’API à l’étudiant exigent la collaboration volontaire de celui-ci. 

L’API effectue le suivi de toutes les catégories d’étudiants que l’on retrouve au collège. Certains étudiants sont suivis de plus près, tels que les étudiants visés par le règlement sur la réussite. À l’automne 2016, 222 étudiants étaient soumis à un contrat d’études ou bien expulsés, ce qui représente environ 10 % des étudiants.  Les caractéristiques des étudiants sont très variées; de l’étudiant performant à l’étudiant plus faible, du sportif impliqué à l’étudiant discret, tous les étudiants reçoivent un suivi adapté à leurs besoins.

En guise de conclusion, lorsque les API et les enseignants collaborent ensemble, l’accompagnement des étudiants est plus profitable. Cette collaboration permet de leur fournir un meilleur soutien dans la réussite de leurs études collégiales. ■